Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/02/2016

Sac à dos Snow Walker 25 - mode test

J’ai testé le sac Snow Walker lors d’une randonnée en raquette à la journée, un peu avant Noël. Dans le sac, j’avais embarqué deux gourdes de 1L chacune, une polaire, une veste coupe-vent, l’équipement de base (couverture de survie, couteau, briquet), un appareil photo compact. Tout rentrait et il restait un peu de place pour une éventuelle veste en plus. Pour un peu je serais bien allé au salon Eclat de mode qui se tenait fin janvier...

Caractéristiques techniques du fabriquant


chargement frontal pour une bonne accessibilité du contenu
- poche frontale avec zip
- fixation frontale et latérale pour les raquettes
- 2 poches filet extérieures
- sangle de la ceinture de hanches
- bretelles matelassées, réglables en longueur
- harnais de poitrine avec sifflet
- sortie pour le système d’hydratation Poids : 960 g Volume : 25,000 l Dimensions : 45,000 x 24,000 x 18,000 cm


Prix constaté

 : 77 €

 


Avis du testeur et recommandations d’utilisation


Les plus grands avantages de ce sac sont sa légèreté et sa technicité. Côté légereté, on ne sent quasiment pas le sac à vide. Chargé d’une dizaine de kilos, le sac reste collé au corps et ne bouge pas lors de la rando grâce aux nombreux sangles qui le maintiennent en place : strap ventral et harnais au niveau de la poitrine.

Niveau technicité, il faut commencer par citer la très agréable ventilation dorsale. Le sac, grâce à deux tiges en métal recourbés, éloignent le sac du dos. On n’a plus ce contact qui conserve la chaleur et la moiteur plaquée contre le corps !

Les deux poches latérales en filet, surmontées d’une bande élastique, gardent en place les gourdes, malgré les soubresauts lors de la descente.

Le système d’attache des raquettes est très adapté aux raquettes modernes, de type TSL. Par contre, la sangle peut ne pas être assez longue pour toutes les paires de raquettes. A vérifier !


 

06/02/2016

La piscine toute l'année : robots de traitement, local technique et accessoires

Le printemps c'est toute l'année dans le Sud de la France : à peine 3 jours de froid et nous revoilà déjà presque en Avril en Languedoc Roussillon ! Et si les ours des Pyrénées n'hibernent plus, les piscines aussi ont fini leur hivernage dirait-on...

Alors qu'il est temps de sortir balais, aspirateurs et les robots pour le traitement de la piscine , voici quelques accessoires indispensables à penser avant la construction d’une piscine (petit rappel) :

Filtre
Système scellé dans le bassin qui aspire l’eau, la débarrasse de ses impuretés à l’aide d’un filtre et la rejette dans la piscine

local technique
Le local technique renferme le groupe de filtration, ainsi que la partie electrique.

Prise balai
La prise est centrée dans un des grands côtés du bassin et est reliée au groupe de filtration par une vanne d’isolement. Elle simplifie donc l’usage du BALAI ASPIRATEUR MANUEL ou du robot automatique de traitement de l'eau de piscine car vous n’aurez plus à le brancher dans le skimmer.

 Avec ça vous êtes partis pour profiter de votre piscine toute l'année dans nos lattitudes ultra douces.