Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/09/2017

L'Ecomusée d'Alzen

Les clichés ont la vie dure… l’écomusée d’Alzen a su prendre le contre-pied de ces lieux de mémoire où l’on cultive davantage la nostalgie que les traditions et les savoir-faire des anciens.

Au départ André R. et une poignée d’élus du Séronais ont l’idée en 1997 de créer un conservatoire pour «les traditions de demain»

C’est sur le site de Vidalac que l’Ecomusée d’Alzen ouvre ses portes en 2002.

Cette ancienne ferme ariégeoise est remise en activité avec ses animaux, essentiellement des races locales des Pyrénées (vaches Casta, chèvres des Pyrénées, poules gasconnes ou brebis castillonnaises), son jardin potager, son four à pain, sa fromagerie et son écomusée.

Elle propose toute l’année, au rythme des saisons, des animations et expositions thématiques: journée du pain, jus de pomme, battage à l’ancienne, brame du cerf… mais également une «table paysanne» où l’on retrouve dans son assiette les produits de la ferme.

L’écomusée d’Alzen est aussi l’exemple d’un partenariat réussi entre public et privé.

En effet les deux corps de ferme et les terres attenantes sur plusieurs hectares appartiennent à la mairie qui héberge trois associations: l’Association des Naturalistes Ariègeois (ANA), l’association Ecomusée d’Alzen et depuis 2006, le Centre d’Accompagnement Social aux Techniques Agropastorales (CASTA), une structure d’insertion par l’activité économique qui permet à 16 salariés de reprendre pied dans le monde du travail et de participer à l’ensemble des activités du site.

Ces différentes structures associatives  versent en contre partie un loyer à la commune qui rembourse ainsi les prêts réalisés par la collectivité.

Pour André R., il s’agit d’une opération blanche, «l’écomusée ne coûte rien aux 246 habitants d’Alzen, au contraire il est vecteur d’emplois et de valeur ajoutée»

«Le chantier d’insertion gère les activités de l’écomusée, explique la directrice de CASTA.

Nous avons découpé les activités en quatre secteurs: la ferme-élevage avec la fabrication de fromages et de pains, les animations avec l’accueil du public (écoles centres de loisirs, 3e Age), la restauration avec La table Paysanne et une activité de traiteur, enfin les chantiers extérieurs avec les aménagements d’espaces agropastoraux.

Actuellement nous avons pour une durée de deux ans, 16 salariés en insertion encadrés par trois formateurs […]

Notre association permet de maintenir toute l’année le site dans de bonnes conditions et cette ouverture sur le social est également valorisante tant pour l’écomusée que pour les personnes en insertion […] et les résultats sont plutôt encourageants puisque l’on enregistre 60% de sorties positives
»

Les commentaires sont fermés.